Aujourd'hui c'est la fête de Lughnasadh!

illustration d'un arbre de vie

Vous connaissiez cette fête?
Si tout le monde me répond oui c’est qu’il y a quelques menteurs dans les parages ou que vous êtes allés faire un petit tour du côté de Wikipédia avant de lire l’article.😏
Et bien moi personnellement avant de commencer ce blog je n’avais aucune idée de son existence…

Lugh et le Lughnasadh

Vous vous en doutiez sûrement le Lughnasadh (ou Lugnasad) est une fête religieuse célébrée le 1er Août et dédiée au dieu celtique Lugh (ou Lug). Cela signifie L’assemblée de Lug. L’origine de cette fête ce trouve dans la mythologie celtique Irlandaise.
D’après la légende Lugh aurait institué cette fête en l’honneur de sa mère adoptive, la déesse Tailtiu. Cette dernière serait morte d’épuisement après avoir transformé les forêts d’Irlande en terres cultivables.

C’est pour cette raison que le Lughnasadh célèbre encore les premières moissons. Actuellement, il permet surtout de fêter le renouveau, la fertilité et la terre nourricière.

Fêtons le Lughnasadh chez les celtes !

À l’image de Lugh, dans la culture celte, cette fête revêtait plusieurs fonctions.
Le Lughnasadh était certes l’occasion de remercier la Terre et de fêter les premières récoltes mais elle était également la fête de la souveraineté.

Le roi n’était pas célébré comme chef militaire mais pour sa fonction de redistributeur de richesses et d’équité. Ce jour là il était vu comme un guide qui faisait respecter les lois et qui apportait la paix.
C’est dans cette optique de paix qu’une trêve était observée le jour du Lughnasadh entre les peuples celtes. Pour appuyer ce moment de paix les guerriers ne pouvaient pas accéder aux festivités armés.
En ce qui concerne les notions d’équité et de justice, le Lughnasadh était l’occasion de régler les contentieux et de payer ses dettes. Il aurait également été d’usage de donner aux plus démunis une part des récoltes.

Lugh est également représenté comme le Dieu inventeur et praticien de tous les arts ainsi que le protecteur des marchands. Cette fête qui peut s’étendre de trois jours à une semaine est décrite comme une grande foire de commerce. On y organisait également des courses et des jeux (un peu comme les Jeux Olympiques grecs).

Le Lughnasadh était une des quatre célébrations majeures du calendrier celtique. Les différentes classes (guerriers, druides et artisans) devaient être présentes.

Voilà, j’espère que maintenant vous en savez un peut plus sur le Lughnasadh.
Si vous voulez creuser un peu le sujet je vous invite à aller faire un tour sur:

Laisser un commentaire